Hôpitaux publics: produire plus pour gagner moins

Mis en avant

1° Selon le communiqué de Marisol Touraine, »compte tenu de l’augmentation prévisionnelle du volume d’activité, les tarifs seront réduits de – 0,65% », de façon « équitable » (identique pour les hôpitaux privés et publics) en sachant que l’activité prévisionnelle de l’hôpital public  croîtra d’environ 3% (2,8% en 2014).

IMG_6048

injonctions paradoxales

2° Le plan de réduction des dépenses sur 3 ans présenté aux directeurs des ARS en février 2015 prévoit 3 milliards d’économies pour les hôpitaux.  Mais selon le communiqué du Ministère les suppressions d’emploi ne sont pas « programmées » ou plutôt « il n’y pas d’objectif chiffré de réduction des effectifs « .
Les « managers » devront donc s’en charger.

Lire la suite

La grève des médecins libéraux: fausse unité et jeu de rôles

Une tribune de Frédéric Pierru et André Grimaldi  publiée sur le Hufftington Post le 02/01/2015

Faute d’être arrivée au gouvernement avec un réel plan de réforme du système de santé à débattre puis à mettre en œuvre, la ministre de la santé a mis plus de deux ans, de commissions en comités, de rapports en synthèses, pour écrire un projet de loi touchant à tout mais ne réglant rien.

Paradoxalement en cherchant le compromis avec toutes les parties organisées sur un mode corporatiste et très hostiles entre elles, elle a réussi à les réconcilier contre son projet. Elle a cru qu’il suffisait de trouver des formules alambiquées de compromis (« les cliniques privées à but lucratif peuvent faire partie du service public hospitalier si elles en respectent les obligations » ou « nous allons construire un service territorial de santé au public ») faisant l’unanimité en commissions pour régler les contradictions de notre système de santé et surmonter les antagonismes syndicaux. Ils lui reviennent en boomerang. Lire la suite