Sur le web – 2015, semaines 17 & 18

Partagez

Selon le site Vox, le célèbre docteur Oz, attaqué pour les conseils douteux dispensés dans son émission grand public, n’est pas dénué de liens d’intérêts avec Sony, un des parrains de son show, comme le révèle WikiLeaks.

Le NEJM nous apprend que le système établi en 1997 pour contrôler les dépenses de Medicare concernant les services médicaux vient d’être abandonné en raison de ses conséquences « dévastatrices », et que le Vermont a renoncé à son projet de système de santé à un seul payeur, qui, selon l’auteur, ne pourrait marcher que s’il était mis en place sur tout le territoire des USA, ce qui n’est pas pour demain.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins a publié un communiqué de presse sur le projet de loi relatif au renseignement pour demander que les libertés soient protégées et que les professions de santé soient exclues de la procédure de surveillance d’urgence, au nom du respect du secret des informations de santé (dans son avis sur le même sujet, p. 7, la Commission national de l’informatique et des libertés fait la même demande ; ce projet de loi a été critiqué également par la Commission consultative nationale des droits de l’Homme dans un avis adopté le 16 avril, ainsi que par la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité, dont le président, Jean-Marie Delarue, a exprimé ouvertement son désaccord).

Une plongée dans la vie quotidienne du National Health Service grâce au Guardian.

Le NYT souligne l’intérêt des hôpitaux à développer l’hospitalisation à domicile pour des soins mieux vécus et moins coûteux.

Le déficit des CHU plus important en 2014 qu’en 2013 (196 M€ versus 176 M€), selon les chiffres fournis par la Conférences des directeurs généraux de CHU, et l’année en cours ne s’annonce pas plus facile.

La circulaire budgétaire 2015 demande 750 millions d’euros d’économies aux établissements de soins (difficile d’y arriver sans toucher aux effectifs, selon le Figaro).

Les efforts d’économie seront sans doute plus douloureux, puisque pour financer les moyens supplémentaires attribués au ministère de la Défense, il faudra économiser sur le logement et la santé, déclare le ministre des Finances sur Europe 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>