Sur le web – 2015, semaine 14

Partagez

La Chine a abandonné un système de santé universel et gratuit pour tester un modèle privatisé à partir de 1984. Les conséquences négatives de ce changement ont amené les autorités à faire machine arrière en 2008, comme l’indiquent le New England Journal of Medicine et le commentaire de NPR. Un texte du New Yorker paru l’an dernier sur le meurtre d’un médecin par son malade avait jeté une lumière crue sur les dérives chinoises.

Après les élections, le NHS ne soignera plus gratuitement, si l’on en croit le président de la British Medical Association : malgré le déni des partis politiques, des franchises sont à l’étude pour trouver de nouvelles ressources.

La Grèce essaie de réparer son système de santé.

La 4e édition du rapport STM sur les publications scientifiques, techniques et médicales vient de paraître. Toujours plus d’articles dans ces trois domaines (2,5 millions d’articles en langue anglaise publiés en 2014, un toutes les 12 secondes et demie), toujours plus de co-auteurs, toujours plus de citations, mais au total 50 % des articles parus ne sont jamais cités ou le sont une seule fois, selon Rédaction médicale et scientifique.

Un projet ambitieux pour l’Hôtel-Dieu… de Lyon.

Le directeur démissionnaire de l’AP-HM ne s’est pas senti soutenu par sa hiérarchie.

La discussion du « projet de loi de modernisation de notre système de santé » a commencé à l’Assemblée nationale (voir ici le dossier législatif). Les premiers jours ont montré une fois de plus le manque de résolution des élus de la Nation et du gouvernement face aux lobbies du tabac et de l’alcool, les deux premières causes de mortalité évitable. Peu a été fait pour lutter contre ces deux fléaux (voyez ici ce qui ne va pas dans la lutte anti-tabac et suivez ici la visite de nos vignobles avec les députés du cru pour guides). La Revue du vin de France est finalement soulagée, et les promesses d’encadrer le lobbying toujours non tenues.

Le tiers payant serait finalement piloté par la seule Sécurité sociale. Fureur des mutuelles et d’Etienne Caniard, dont parle le Dr Lehmann sur son blog hargneux mais bien informé sur les tentatives de mainmise des mutuelles et assurances sur le système de santé français. Jusqu’à maintenant les médecins sur leurs gardes ont paré quelques coups tordus et comptent bien continuer à résister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>